Actualités

Partager sur :
06 octobre 2020
Vie de l'école

Une nouvelle identité de marque pour Yncréa Hauts-de-France le 1er octobre

Vue 14 fois

Ce changement de nom, assorti d’une architecture de marque revisitée, incarne qui nous sommes et qui nous voulons être.

 

Ecole des transitions

Pour incarner son positionnement d’école des transitions, la grande école d’ingénieur Yncréa Hauts-de-France se réinvente, en se dotant d’une nouvelle identité.

 

Relever le défi des transitions

Forte de son expérience de l’enseignement supérieur depuis 1855, adossée à ses diplômes historiques HEI, ISA et ISEN, notre grande école allie science et humanisme pour former, chercher, innover…

 

L’ambition est d’imaginer et réaliser les transitions : nourrir la planète, accélérer la transition énergétique et urbaine, développer la transition numérique et industrielle, renforcer les technologies de la santé et du bien-vivre. Cela suppose aussi d’œuvrer à la pédagogie de demain, pour toujours mieux enseigner et apprendre, tout au long de la vie.

 

Ce que traduira notre identité

Nous avons la conviction que l’humanité a besoin d’innovateurs responsables, qui savent allier science et humanisme. C’est ce qui fonde notre raison d’être. Nous nous appuyons sur notre héritage de plus d’un siècle de formations scientifiques d’excellence.  Notre dynamique ? Sortir du cadre pour inventer les solutions transdisciplinaires du futur.

 

Ce que le changement de nom va permettre de refléter

 

Un positionnement national et international

Le changement de nom - en s’affranchissant de la mention Hauts-de-France - permet de traduire un positionnement national (3 campus en France, à Lille, Bordeaux et Châteauroux) et international (campus de Rabat, partenariats académique).

 

Une grande école, trois programmes « grande école »

Cela reflète mieux ce que nous sommes devenus : une seule grande école, qui met en œuvre trois diplômes d’ingénieur et qui se positionne comme l’école des transitions.

 

Un portage de la diversification des offres

La marque permet de porter de façon plus lisible la diversification de nos offres de formation (cycles préparatoires, partnership programs, bachelor…), aux côtés de nos diplômes historiques, en France et à l’international. A titre d’exemple, nous comptons désormais 8 cycles préparatoires intégrés, qui permettent de s’orienter vers nos différents cycles ingénieur.

 

Des services transversaux aux étudiants plus perceptibles et un reflet de la réorganisation

Career center, services étudiants, innovation pédagogique, direction des études… L’association de la marque-mère à l’accompagnement offert à tous nos élèves - quel que soit leur cursus ou leur campus -  rend perceptibles à leurs yeux ces services devenus transversaux. Cela installe un sentiment d’appartenance, au-delà de l’identité des diplômes. Cela reflète également la réorganisation des départements, raisonnés de façon transdisciplinaire et non plus par diplôme.

 

Une image unique pour la recherche

Cela permet d’afficher une image unique de la recherche (publications, implication dans les labos, recherche partenariale...) et de faire valoir sous une même bannière les expertises scientifiques de l’école jusqu’alors présentées par diplôme.

 

Un seul point d’entrée pour les entreprises

Cela procure un point d’entrée lisible et unique pour les partenariats avec les entreprises, en quête d’accès aux multiples compétences des diplômes et expertises de recherche.

 

Une marque employeur explicite

La marque employeur fédère les collaborateurs et intervenants de tous les cursus et de tous les campus. Elle s’affiche auprès des talents qui souhaiteraient rejoindre notre grande école.

 

Et les diplômes HEI, ISEN et ISA, dans tout ça ?

Nous avons résolument décidé du maintien de nos diplômes, riches d’un capital de notoriété historique.

 

Des logos redessinés et une architecture de marque revisitée

Dans une entité qui détient plusieurs marques, une architecture de marque définit les principes de coexistence entre elles. Cela favorise une communication plus intelligible pour ses cibles.

 

Dans l’architecture de marque décidée, les diplômes sont présentés dans une logique de marque-fille, systématiquement associée à la marque-mère.

 

Cela se traduit graphiquement. Les logos deviennent des bloc-marques, qui associent systématiquement le logo de la marque mère - en préfixe - avec le nom du diplôme.

Les logos sont donc tous redessinés pour adopter un air de famille. Les programmes « grande école » HEI, ISEN, ISA revendiquent ainsi plus explicitement leur appartenance commune.

Les couleurs évoluent aussi, chaque diplôme se voyant attribuer une couleur.

 

Au-delà des logos, pour clarifier le rôle et les attributs de chaque marque dans notre association, la terminologie « grande école d’ingénieurs » est associée à la marque-mère. HEI, ISEN et ISA sont alors libellés comme des programmes « grande école ». On peut aussi parler pour HEI, ISEN et ISA de diplômes, de titres d’ingénieurs ou encore de formation d’ingénieurs.

 

 

Est-ce que ça change quelque chose pour nos diplômes ?

Aujourd’hui, cela ne change rien : vous pouvez les afficher dans vos CV. Les titres d’ingénieur continuent bien d’exister, d’être habilités par la CTI (commission des titres d’ingénieur), qui audite les formations par diplôme.

 

Que cela nous amène-t-il de plus ?

L’avantage en plus, c’est que vous pouvez vous revendiquer aussi de la grande école, dotée de son nouveau nom. Nous travaillons pour que les actions que nous conduisons rejaillissent de façon bénéfique en termes d’image, pour nous et aussi pour vous : les activités de recherche, la notoriété que nous cultivons à l’international, nos innovations pédagogiques, le renouvellement du campus lillois, les implantations de campus comme à Bordeaux. L’école se développe et se diversifie. Nous espérons que vous êtes fiers de faire partie de la famille agrandie.

 

 

Vous avez des questions ? N’hésitez pas à les poser à celine.dubois@yncrea.fr

 



J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.